Chanter pour la paix et la fraternité

Chanter pour la paix et la fraternité sous les drapeaux de tous les pays

La fête de l’Annonciation, toujours portée par la Fondation Adyan et le Carmel, s’est aussi déclinée, par une exceptionnelle rencontre de nos choristes avec les soldats de la FINUL* (la Force intérimaire des Nations unies au Liban).


Pour ce rendez-vous inédit, la Chorale et ses accompagnateurs, des professeurs et toute la communauté des Sœurs du Carmel Saint-Joseph (tous ensemble !), ont quitté, en bus, le village de Mechref pour un voyage de presque 2 heures, en direction du Liban Sud. La FINUL se trouve dans le village de Naqoura, tout au bord de la mer, à la frontière palestinienne.
Après avoir dépassé les grandes agglomérations, nous nous sommes retrouvés sur une route très agréable bordée d’orangers et de bananiers. La météo du jour nous avait privé de soleil, mais les cœurs étaient joyeux, et les chants et les blagues de quelques choristes fusaient dans tout l’autocar.Quand nous sommes arrivés au Camp militaire, l’émotion était palpable, car la mission de la FINUL auprès des libanais du Sud est belle ;  elle est une véritable mission humanitaire, pour laquelle tous les soldats s’engagent et se dévouent entièrement pendant les 6 mois de leur présence, loin de leur famille et de leurs enfants. Ils ont donné une belle leçon d’engagement à nos jeunes conquis par leur professionnalisme et leur simplicité.
Nous avons été accueillis très chaleureusement et tout de suite installés dans la tente-chapelle d’environ 200 places, pour un repérage des lieux, et notre mise en place… qui a nécessité que quatre militaires poussent le grand autel en marbre et pieds en bronze pour élargir le chœur.
Concernant le programme, il y a eu plusieurs interventions, en plusieurs langues, de témoins œuvrant pour la paix, le dialogue inter-religieux, et redisant l’importance pour eux de la présence de Marie dans leur vie, deux musiciennes ont joué sur des instruments traditionnels (le oud et le qanoun), et que de cinq chants de nos choristes.Dans cette base militaire se côtoient plusieurs nationalités : italienne en majorité, coréenne, française, ghanéenne, et libanaise pour l’essentiel. Nous avons pu avoir des échanges avec chacun d’eux après le concert et durant le dîner offert (de très bons plats cuisinés et servis chauds autour d’un buffet copieux) où officiels, militaires et jeunes se sont mélangés et très bien entendus. Nos choristes en ont profité pour chanter, jouer au babyfoot, prendre des photos et des selfies avec les militaires. Moment de grâce et de dialogue, petite Pentecôte ? Nous avons entendu résonner toutes les langues !
Nous avons vraiment senti que nous avions notre place auprès d’eux pour soutenir, dire notre proximité de cœur à tous ces hommes et femmes. Pour nous redire aussi à nous-mêmes, ce projet que nous essayons pauvrement de chanter et de mettre en musique : construire par dessus tout la fraternité, la joie et l’amitié dans un monde de paix, pour tous les hommes, les femmes et les enfants de la terre.

Nous remercions la FINUL pour son invitation, la Fondation Adyan qui nous a introduit dans ce merveilleux et inoubliable projet, ainsi que Sœur Mariam an Nour qui a tout de suite dit « oui » et nous y a entraînés, sous la protection de la Vierge de l’Annonciation, « Marie, toujours Vierge, glorieuse et bénie ».
Le voyage du retour n’était que partage de cette joie d’avoir vécue une expérience essentielle qui dilate les cœurs et donne sens à nos vies et nos engagements.

À quand la prochaine rencontre ????

Sr Nathalie, communauté de Mechref

*Qu’est-ce que la FINUL ?

C’est la Force intérimaire des Nations unies au Liban qui a été mise en place par les résolutions 425 et 426 des Nations unies, à la suite de l’escalade de la violence le long de la frontière israélo-libanaise, en 1978. Cette force qui a été créée depuis 40 ans,  poursuit fidèlement et avec persévérance son objectif du maintien de la paix dans cette région, en œuvrant sur place, par toutes sortes d’activités culturelles et sociales, pour la promotion et la dignité de la population locale.
Le commandant de la force est l’anglais Michael Beary. Cette organisation dépend directement du Conseil de sécurité des Nations unies.
FINUL (en français) ou UNIFIL (en anglais) [United Nations Interim Force In Lebanon]

https://unifil.unmissions.org

0 commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *