Le jardin du silence

LUNDI DE PENTECÔTE

En ce lundi de Pentecôte, l’Esprit Saint nous a « poussées » à rendre visite à nos sœurs carmélites du Havre ! Après le passage du magnifique pont de Normandie nous avons un peu « galéré » pour trouver le carmel car il est bien caché dans cette grande ville !
A notre arrivée, nous avons  eu une visite guidée du « jardin du silence » avec la prieure, sœur Christine . Ce jardin a été réalisé par un artiste et imaginé par les sœurs carmélites suite à la lecture des œuvres de Thérèse d’Avila et notamment de ce passage du livre de la Vie :
« Voici maintenant une comparaison qui se présente à moi. (…) Celui qui débute considérera attentivement qu’il va préparer, dans un terrain très ingrat et rempli de très mauvaises herbes, un jardin où le Seigneur puisse prendre ses délices. Il me semble qu’il y a quatre manières d’arroser un jardin.D’abord en tirant l’eau d’un puits à force de bras, ce qui exige une grande fatigue de notre part.
Ou bien, en tournant, à l’aide d’une manivelle, une noria garnie de godets, comme je l’ai fait moi-même quelquefois : avec moins de travail, on puise une plus grande quantité d’eau.
Ou bien en amenant l’eau soit d’une rivière, soit d’un ruisseau : la terre est alors mieux arrosée et mieux détrempée ; il n’est pas nécessaire d’arroser aussi fréquemment, et le jardinier a beaucoup moins de travail.

Enfin, il y a la pluie abondante : c’est le Seigneur qui arrose alors sans aucun travail de notre part, et ce mode d’arrosage est, sans comparaison, supérieur à tous ceux dont nous avons parlé » (Vie 11, 6-8)
Après une rencontre fraternelle avec la communauté,
nous avons célébré les vêpres dans l’action de grâce de ce vécu.
Merci à nos sœurs carmélites pour leur accueil et leur simplicité !

Communauté d’Hérouville Saint-Clair

0 commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *