Simone-Pheulpin_Eclosion-Détail

Luc 1, 5-25

Dieu fait grâce !
Simone-Pheulpin_Eclosion-Détail
Simone-Pheulpin_Eclosion-Détail

« Il y avait, au temps d’Hérode le Grand … » voilà un récit qui commence comme un conte. Les deux héros sont issus d’une grande lignée respectable de prêtres, et ils sont justes. Seulement, ils n’ont jamais eu d’enfant, ce qui pour la bénédiction divine (de se multiplier et d’être féconds, Gn 1,28) représente « leur honte devant les hommes ».

Dieu n’abandonne pas, Dieu de souvient ! C’est justement ce que signifie le nom de « Zacharie » « Dieu de souvient ». Il va lui faire don d’une paternité et à son épouse Élisabeth « Maison de Dieu » d’une maternité, par « Jean » qui veut dire « Dieu fait grâce » !
Irruption de la nouveauté dans cette vieille famille de Jérusalem, comme un jour le rideau du Temple se déchirera. L’ange leur annonce la joie, l’allégresse, et la réjouissance pour beaucoup, par la future naissance et mission de leur fils.
Élisabeth cachera cinq mois sa grossesse et Zacharie sera muet tout ce temps ; temps de latence et d’attente à l’obscur, temps de pauvreté et de dépossession pour que germe en silence ce fruit de la grâce divine.
C’est, pour nous, une invitation à goûter cette heureuse patience, dans le silence et le secret de la confiance, jusqu’à l’éclosion, comme les bergers agenouillés à la crèche, pour que nous tombions, nous aussi, « à genoux devant le Père, de qui toute paternité au ciel et sur la terre tient son nom » (Ep 3,14).

2 commentaires

  1. Eli shéba, Elisabeth signifie mon Dieu est promesse… (si l’on analyse l’hébreu) Mais la tradition carmélitaine, surtout via Elisabeth de la Trinité, ainsi que la tradition… qui court toute seule parle de maison de Dieu, sans plus. Elle est aussi chemin d’accueil de Celui qui vient.

    Quoi qu’il en soit, les commentaires sont toujours recherchés et donnent à penser et prier. Merci.

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *