Luc 5, 1-11

Une Parole et un signe étaient suffisants pour faire advenir Simon-Pierre à sa propre identité !

Une parole d’autorité, une parole créative : Simon a entendu l’enseignement de Jésus qui a choisi sa barque pour annoncer la bonne nouvelle. Il l’a reçu dans sa propre terre, une terre fertile, assoiffée de vie et de salut.
Cette Parole a rejoint Simon dans ce qu’il est: un homme courageux prêt pour l’aventure qui se jette avec enthousiasme: «avance en eau profonde» ! Cette avancée va être pour Simon une vraie traversée vers son être le plus profond là où il est seul avec le maître!
Le signe fut ! Ce pêcheur va devenir un pêcheur d’hommes !

Simon est recréé, une vraie naissance est advenue. Il trouve son identité propre, singulière tant cherchée. Devant ce trésor trouvé, il vend tout, il laisse tout ! Il a trouvé Celui que son cœur désire et aime. Il Le suit.
Il est dorénavant Simon-Pierre, le pêcheur d’hommes, le disciple du Christ: une identité qui ne défaille jamais car elle lui est venue d’un Autre plus grand que lui. Elle est une promesse de vie, de liberté, une promesse solide, bâtie sur le roc. Son humanité avec ce qu’elle est, est visitée.

Donne-nous Seigneur d’aller toujours en profondeur pour te rencontrer. Tu nous visites la « nuit ». Tu te livres à nous. Fais que nous soyons toujours vigilants, prêts à te recevoir, courageux, sûrs de ta fidélité et de ton amour, appuyés sur Toi pour que nous naissions par ta grâce à Toi, à nous-mêmes et aux autres.

Un commentaire

  1. Comment ne pas être saisie au profond de son être devant la parole du maître qui enflamme, donne force et confiance, met ou remet de bout, et par le commentaire qui fleure bon l’expérience et la vérité simple et humble.
    Merci Josette, ma soeur que je ne connais pas mais avec qui je communie.
    Renée

Ajouter une réponse à Renée Simon Annuler

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *