Marc 2,13-17

« Jésus sortit de nouveau le long de la mer »

Dans le monde biblique de Jésus, la mer représente les forces du mal, l’inconnu, le danger, ce dont il ne faut pas trop s’approcher… Or Jésus sort de nouveau en bord de ce lieu de crainte. Il est l’homme qui marche au bord de ce qui nous effraie, nous inquiète, nous paralyse. Et il ose appeler à sa suite au bord de ce lieu-là. Appeler un publicain, voleur, collaborateur relève presque de l’impertinence tant l’audace est grande !

Les lieux de morts en moi, les lieux fragiles, les lieux qui m’effraient, car je ne les connais pas ou contrôle pas ou si peu, sont nombreux en moi. Cet évangile est une espérance pour moi, pour nous aujourd’hui. Aujourd’hui, Jésus sort et vient habiter, marcher en liberté pour évangéliser ces lieux que je crains. Laissons-le traverser nos périphéries pour qu’il y porte sa Vie !

0 commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *