Matthieu 11, 25-27

Bienveillance paternelle
Chris Beric, Sensibiliser les enfants à l’écologie, © Fotolia 2017

Au cœur de la bonne nouvelle du Royaume, est hissée la petitesse et valorisée la place des tout-petits. Jésus prend la parole et bénit son Père : « Père, Seigneur du ciel et de la terre, je proclame ta louange » (v.25). Cette faveur paternelle aux petits l’est au ciel et sur la terre, ce n’est pas comme dans la parabole du pauvre Lazare et du riche où un grand abîme sépare les deux espaces (Lc 16). C’est qu’en Jésus, descendu du Ciel, de la terre, jusqu’aux enfers, et remonté auprès du Père, il n’y a plus de lieu qui ne soit habité de sa présence salvatrice. 

Le vrai petit, le véritable pauvre c’est lui !  Et il donne toute la place à ceux qui lui ressemblent … « Laissez les petits enfants, et ne les empêchez pas de venir à moi ; car le royaume des cieux est pour ceux qui leur ressemblent » (Mt 19,14).
Si tout lui a été remis et révélé (v.27), si rien ne lui a été caché du Père, c’est qu’il est non du côté des sages et des habiles, mais bien des humbles… comme lui.

0 commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *