Matthieu 18, 21-19,1

Pardonner “de tout son cœur”… pardonner “septante fois sept fois”, autrement dit sans cesse, sans compter… Apprendre de Dieu la compassion qu’il a pour nous et faire de même avec les autres … Jésus sait ce qu’il dit, et s’il demande l’impossible pour nous, pauvres humains limités et faibles que nous sommes,  n’oublions pas qu’il est « le Maître de l’impossible » (Charles de Foucauld)

Nous savons que le pardon va au-delà de : « excuse-moi », car le pardon atteint l’être profond de l’homme. Autrement dit, le pardon advient quand le cœur est profondément blessé, et donc donner ou accueillir ce pardon est source de guérison incroyable ! Quand je fais l’expérience de la compassion de Dieu envers moi, je ne peux que pardonner à mon tour, non par ma propre force, mais par la force d’Amour qu’il fait jaillir dans mon cœur, car de nous-mêmes, il nous est impossible de pardonner vraiment !

Enfin, le pardon ne fait pas disparaître les traces des blessures, mais il les transfigure, telle est la puissance de la résurrection : « Prie pour que tes clous deviennent des clés » (père MakramKouzah- pretre libanais)

0 commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.