Matthieu 9, 32-38

La moisson nous attend
Jardin de Mechref, ©FarahS_CSJ, juin 2018

Les guérisons se sont succédées… le paralysé, la femme souffrant d’hémorragie, la fille de Jaïre, les deux aveugles, sans compter la guérison du cœur avec l’appel de Matthieu et sa conversion immédiate à suivre le Christ. 

Pour clore ce chapitre, c’est un sourd-muet que l’on présente à Jésus. Un homme privé d’écoute et de parole. C’est par l’expulsion d’un démon, cette force de mort bloquant une des ses perceptions vitales, que Jésus le délivre et le guérit, immédiatement.
Les foules sont dans l’admiration (v.33). Elles perçoivent la renaissance et la nouveauté.
Les détracteurs sont, eux, dans la suspicion (v.34), et ils tombent dans le soupçon d’un pacte avec l’ennemi : « C’est par le chef des démons qu’il expulse les démons ». Leur aveuglement les empêche de recevoir la nouveauté. Ils sont incapables de percevoir, accueillir, recevoir, ou de répandre la Bonne nouvelle que Jésus dispense sans mesure, partout où il va.
Pourtant, Jésus gaspille et éclabousse de son énergie de vie rayonnante et totalisante, tout ce qu’il traverse « Jésus parcourait toutes les villes et tous les villages » (v.35).
Il ne se focalise pas sur la non-réception de sa mission, et comme le semeur semant à tout-va, il va  partout et regarde tout… ému de compassion. Il voit la foule désemparée et l’immensité de sa tâche. 
Et, par un décentrement fabuleux, il appelle son père par la prière et tous les hommes de bonne volonté à devenir ouvriers de paix du dessein divin… sauver tous les hommes. Seul l’amour le fait agir.
Ouvriers de la paix
la moisson vous attend ;
pour réconcilier le monde
n’emportez que l’amour.
À ceux qui vous accueillent,
comme à ceux qui vous chassent,
annoncez la nouvelle :
« Le Royaume de Dieu est là,
tout près de vous »
(CFC Fr. Maurice, TdD 1980).

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.