Sr Mariam an Nour

 » Par décret du Président de la République en date du 12 juillet 2017, pris sur le rapport du Premier ministre et des ministres et visé pour son exécution par le grand chancelier de la Légion d’honneur, vu les déclarations du conseil de l’ordre portant que les présentes promotions et nominations sont faites en conformité des lois, décrets et règlements, sont promus ou nommés pour prendre rang à compter de la date de réception dans leur grade :

Grande chancellerie de la Légion d’honneur
Au grade de chevalier
Mme Awit (Antoinette), en religion Sœur Mariam an-Nour, chef d’établissement scolaire (Liban) ; 44 ans de services. »

C’est avec une heureuse surprise mêlée d’une certaine fierté que nous apprenons la reconnaissance du dévouement de notre sœur Mariam an Nour, élevée au grade de chevalier de la légion d’honneur lors de ce 14 juillet 2017.

Elle est figure d’une vie donnée, consacrée au Christ et aux valeurs de l’Evangile, dans son   service dans notre école du Carmel Saint Joseph au Liban, depuis 44 ans. Puisse-t-elle continuer de susciter ce « zêle ardent » à tous ceux qui la côtoient !

Autre article en arabe  

Lire l’article du journal LA CROIX

Nous pouvons lire un reportage publié le 15 janvier 2016 :

Au Carmel Saint-Joseph, on apprend « comment vivre ensemble dans ce pays pluriel » 

4 commentaires

  1. Bonjour
    Nous avons appris la nomination sur La Croix et nous nous sommes réjouis que l’action du Carmel soit reconnue dans le dévouement de soeur Mariam An Nour. Toutes nos félicitations.
    Bonne continuation à toutes les communautés.
    Fraternellement
    Marie-Thérèse et François CHRETIEN

  2. Merci Mariam An Nour pour toutes ces années données au service de l’éducation, de l’église et du monde. Je suis de plus en plus convaincue que la paix dans notre monde a ses racines dans la formation de notre être. Cette graine de moutarde a été semée depuis 44 ans et les oiseaux viennent faire leur nid à ses branches! Encore, bonne semence d’Evangile! Fraternellement,Léona

  3. Heureuse et enthousiaste de votre récompense, que vivent pleinement les soeurs et le Carmel , je suis proche de vous par le coeur et pleine d’espoir pour l’avenir de la communauté.
    J’espère vous revoir ici-bas avant le ciel et je vous envoie toute mon affection.

  4. Dans le courrier des lecteurs du journal LA CROIX du 31 juillet :

    Soeur Mariam an Nour

    Du fond du cœur, je me suis réjoui que Sœur Mariam an Nour, du Liban, ait été promue chevalier de la légion d’honneur (La Croix du 19 juillet). Cette reconnaissance de la grande valeur de son activité est un encouragement précieux. Je la connais personnellement. C’est beau que, par cette distinction, soient mis en évidence son ouverture, sa passion pour la paix entre les humains, pour la compréhension entre les religions, pour la réconciliation entre les chrétiens, et tout concrètement son engagement dans l’éducation des enfants, qu’ils soient musulmans ou chrétiens. Je voudrais ajouter un aspect qui a été peu souligné : son engagement est fortement soutenu par la communauté dont elle fait partie, les carmélites apostoliques dont la maison mère est à Saint-Martin-Belle-Roche, non loin de Taizé. Où qu’elles soient ces sœurs travaillent dans le même esprit. Je l’ai vu de mes yeux lorsque je les ai visitées au Liban et en Syrie, voici un peu plus d’un an. Mes frères en ont aussi été frappés en Égypte. Nous ne pouvons que louer Dieu pour la persévérance et la fidélité de ces femmes, pour leur exceptionnel don d’elles-mêmes.

    Frère Alois, de Taizé

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *