Fin de la Diaspora

7è dimanche de Pâques

Pour ce 7è dimanche, « bonne nouvelle ! », nous pouvions nous retrouver pour faire eucharistie ensemble !
Ce que nous avons vécu n’est pas sans nous interpeller sur le sens de l’Eucharistie…

François Cassingena-Trévedy nous invite à réfléchir  :
De la fabrique du sacré à la révolution eucharistique – Quelques propos sur le retour à la messe.

N’hésitons pas à réagir !

Dans la joie de nous retrouver pour fêter la pentecôte !

6è dimanche de Pâques

Dans l’espérance de nous retrouver prochainement, pour ce 6è dimanche, nous sommes invités à partager sur : « Moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre Défenseur » (Jn 14, 15-21) 

5è dimanche de Pâques

Bonjour à tous,
Ce samedi 9 mai , devait être notre jour de rencontre, aussi pour ceux et celles qui le souhaitent, nous avons testé une possibilité de partage vidéo conférence très simple à plusieurs.
Merci de nous contacter pour ceux qui souhaitent participer à ce partage oralement. Il est toujours possible de partager dans la partie commentaires  !

Nous partageons sur : « Je suis le Chemin, la Vérité et la Vie » (Jn 14, 1-12)

En communion de pensée et de prière autour de la Parole

4è dimanche de Pâques

Notre diaspora est restée discrète cette semaine sur le partage du récit d’Emmaüs, des mails ont été échangés… Sur le site « nada » ! Certes il n’est pas évident de partager sur un site, lieu public et lisible par tous ! Et si cela faisait partie de la Galilée où le Seigneur envoie ses disciples ? Peut-être y sommes-nous attendus !
Nous sommes invités à partager sur : « Je suis la porte des brebis » (Jn 10, 1-10)

3è dimanche de Pâques, 

Ce fut une réelle joie de nous retrouver pour « partager en direct » autour de cette Parole, il faut reconnaître que le passage par « l’écrit » a un aspect plus fastidieux. Quoique, il n’y a pas à mettre en opposition ces deux formes de partage, il me semble qu’elles  sont bénéfiques et en complémentarité.
Pour ce troisième dimanche :
Nous sommes invités à partager sur : « Il se fit reconnaître par eux à la fraction du pain » (Lc 24, 13-35)

(A noter : les commentaires sont effacés d’une semaine à l’autre pour faire place au nouveau du dimanche)
En communion de pensée et de prière autour de la Parole

 2è dimanche de Pâques

Bonjour à tous,
Ce samedi, devait être notre jour de rencontre, aussi pour ceux et celles qui le souhaitent, nous avons testé une possibilité de partage vidéo conférence très simple à plusieurs.
Merci de nous contacter pour ceux qui souhaitent participer à ce partage oralement. Pour la parie commentaires reste à disposition !

Nous partageons sur « Huit jours plus tard, Jésus vient » Jean 20, 19-31 

Dans la joie de vous entendre ou de vous lire !

dimanche de Pâques

Pour ce quatrième rendez-vous, nous nous proposons de partager sur « Il fallait que Jésus ressuscite d’entre les morts » (Jn 20, 1-91)

2 possibilités pour partager :
– Soit par mail (si vous êtes inscrits) en faisant : « répondre à tous »
– Soit en utilisant la partie commentaire dans le bas de cette page
Dans la joie de vous lire !
Maurice Bernon et la communauté des sœurs

4 commentaires

  1. Avec mon amitié fraternelle. Maurice Bernon à AUMELAS
    Jean 10, 1-10 « Je suis la porte des brebis »

    1 – Le vrai Pasteur
    Les brebis que le berger Jésus rassemble et conduit ne forment pas un troupeau anonyme à la merci d’un leader. Il y a un lien personnel entre ce berger et chaque brebis. Il connaît chacune par son nom et chacune connaît le son particulier de sa voix. Ainsi chaque être humain est une personne précieuse et unique à ses yeux.

    Je suis allé relire (Luc 15, 4-6) la parabole de la brebis perdue et retrouvée : pour cette brebis le berger mobilise toute son énergie, son attention, et l’on s’aperçoit de quelle manière il la chérit. Dès lors, comment désespérer de notre retour en nous-même (« repentir »), du retour en lui-même de quiconque, si le Berger Jésus est celui qui part nous chercher à la périphérie et nous redonne confiance ?

    Plus loin au verset 13 : « Je connais mes brebis et mes brebis me connaissent » : connaissance réciproque ! Con-naître, c’est « naître avec ». Il s’agit de l’expérience initiatrice d’une vraie relation, d’une relation intime. Il n’y a pas de domination, de pouvoir, mais un amour où chacun est reconnu.

    De nombreuses années, j’ai rencontré un moine qui était Abbé de la Trappe d’Aiguebelle dans la Drôme, le Père Jean-de-la-Croix. J’admirais beaucoup sa parole, son silence, sa discrétion et l’intensité de sa présence. Un grand bien ! J’ai mieux compris la profondeur de son charisme pastoral lorsqu’à ses obsèques j’ai découvert sa devise d’Abbé (tradition monastique) : « Les aimer pour qu’ils s’aiment ». Chacune de ses lettres était toujours signée « Petit Berger » !

    – Le vrai pasteur rejoint l’autre jusqu’en son coeur, dans sa vérité ou son trouble profonds, pour l’accompagner vers lui même, vers sa liberté. Il frappe à la porte et il rentre si on le fait entrer. Il est plein d’humilité et de douceur.
    – Le faux pasteur, celui qui se fait passer pour un « maître », rentre dans le coeur de l’autre par effraction, sans respect et pour le tirer à son profit avec des paroles séduisantes ou culpabilisantes. Il est plein de suffisance et d’exigences.

    2 – La Porte des brebis
    Jésus dit aussi : « Je suis la Porte ».
    Il est le Passeur. « Nul ne va au Père que par moi » Jn 14,6.
    Dans l’Icône de l’Anastasis (descente aux enfers), nous voyons Jésus qui tire des ténèbres de leurs tombeaux ses amis emprisonnés et les fait sortir à la lumière. Jésus est le Passeur qui nous fait franchir la mort. Il est en avant de nous, Premier né d’entre les morts. « Tu es avec moi, ton bâton me guide est me rassure » (Ps 22).
    Il nous conduit vers un pâturage verdoyant, c’est à dire la maison du Père. Que de prière dans nos liturgies se terminent ainsi : « Par Jésus-Christ, notre Seigneur …  » !

    Xavier Lacroix, père de famille, théologien reconnu, a écrit en 2004 « Passeurs de vie – essai sur la paternité ». Sans approche « patriarchale », la paternité – souvent déficiente – y est restaurée, pour ce siècle, par l’image du « bon » berger

  2. Une porte non pas pour enfermer mais pour sécuriser… abriter… une porte vivante qui « voit » et s’ouvre « automatiquement »…. Jésus nous la propose… une porte vers la vie, Vie en abondance … cette porte-la « Je la prends ! » Oui Seigneur, aujourd’hui avec toi, je choisis la Vie, ce qui ouvre à la vie…
    Confinée ou pas, cette Porte s’ouvre sur un chemin liberte : aimer et se laisser aimer en partageant ta Parole, nourriture pour la route !

  3. Pour ce 6iè Dimanche après Pâques, ce qui me rejoint en profondeur, ce sont ces 3 Paroles : » Je ne vous laisserais pas orphelins.Je prierai le Père qui vous donnera l’esprit de vérité ; Vous reconnaitrez que je suis en mon père , que vous êtes en moi et moi en vous ».
    Seigneur, tu me donnes une place de choix, celle d’entrer au coeur de la Trinité, dans cette triangulation qui me donne vie aujourd hui.. L’esprit nous relie, ce n’est pas celui du monde.. Dans ma vie quotidienne, les gens me questionnent au sujet de ma foi, je me sens tout à fait démunie pour répondre du tac au tac, je suis surprise par ce qu’il pressente en moi, ta présence, que j’oublie dans l’activité.

  4. cet évangile de Jean est complexe ; c ‘est bien connu plus je m ‘ approche du mystère plus il est mystérieux, aussi prenons un chemin de traverse ;
    ;quand le vent souffle comme ce soir le sens les nuages indiquent le nord ,c’est la tramontane! plus que jamais nous devons choisir d’être signes visibles de ce Mystère dans nos actes, notre présence nos engagements, mais aussi reconnaitre et nommer , souligner ces actions, ces paroles,signes de bonne volonté de bienveillance de douceur;
    le silence du confinement nourrit la recherche de vérité ; la beauté des jardins inspire le remerciement; cette solitude a aussi révélé cette nécessite de la présence des autres et du partage de l’infinité de l’amour

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.