L’été, un temps pour soi…

L’été, un temps pour soi, un temps pour Dieu

actu_95Depuis le début de l’été, les semaines ont apporté leur lot de nouvelles souvent tragiques : les attentats qui sèment la terreur, la crise grecque tenant le monde en haleine, les migrants dont personne ne veut près de chez soi…

Pour une fois, oublions l’actualité trépidante, prenons du recul et rejoignons  ceux qui vont prendre un peu de repos. C’est une actualité partagée par beaucoup d’entre nous, mais nous n’oublions pas ceux qui par leur travail vont permettre la vie quotidienne (soins, transports,  approvisionnement, sécurité…) et apporter des divertissements ou des moments culturels.

L’été, un temps pour soi,  un temps pour changer de rythme : les vacances y sont propices avec des horaires moins contraignants ; regardons comment les ados en vacances  bousculent le cours des journées, nous obligeant à mettre beaucoup de fantaisie dans l’organisation de la vie familiale. Laissons de côté certaines activités pour prendre le temps de ne rien faire, rêver. Soyons disponibles pour accueillir l’inattendu.

Un temps pour être en harmonie avec notre corps. La mode est au bien être, que ce soit par l’hygiène de vie, les médecines alternatives, les techniques orientales (l’hebdomadaire La Vie a consacré plusieurs articles à ce sujet ces dernières semaines). Ne dit-on pas : “j’ai besoin de souffler” ? Exerçons tous nos sens : regarder un simple rai de lumière au lever du jour, ou un  paysage splendide ; sentir une brise légère sur son visage ; goûter à la fraîcheur du soir ;écouter le murmure de l’eau ou tout simplement le chant de la pluie ; toucher le velouté d’une pêche ou la rudesse des cailloux du chemin…

Un temps pour se détendre et découvrir : depuis longtemps dans les villages, au moment oùles travaux agricoles sont moins urgents, les habitants profitent de ce temps libérépour organiser les fêtes votives qui célèbrent ici une coutume locale, làun sport traditionnel. Maintenant les  villes proposent des événements variés souvent gratuits permettant à tous d’y participer. Des festivals fleurissent en de nombreuses localités  mettant en valeur le patrimoine,  un événement fameux, de la musique folklorique ou classique. Dans nos journées d’été, la lecture a une part de choix à côté des balades, du sport, des jeux (ah! ces parties endiablées de bataille aux cartes avec les plus jeunes ou de balançoire).

Un temps pour se rencontrer : C’est un simple bonjour avec  celui qu’on croise sur le chemin, une  petite causette avec le voisin ou des discussions interminables en soirée.C’est un moment privilégié pour les retrouvailles amicales ou familiales permettant de revoir ceux qui sont loin.

Pour nous, le temps pour soi saccompagne dun temps pour Dieu : la visite d’églises qui manifestent la foi de communautés chrétiennes souvent très anciennes, les célébrations eucharistiques ouvrant à d’autres sensibilités liturgiques, les méditations diffusées sur RCF ou lues sur le site du Carmel, la lecture de la Bible et la découverte des nouveaux documents comme “Laudato Si“ou “La Joie de l’Evangile” qui nous amènent à relire les choix de notre vie…

Temps de silence, de contemplation, de louange pour reconnaître les signes de la présence du Seigneur  dans tout ce vécu : la nature, le beau, les autres.

Comme dans l’Evangile, ce temps de repos ne nous conduit pas à l’écart mais nous mène à Jésus pour vivre de sa Parole et aux autres.

Marie-Thérèse et François CHRETIEN     1er août 2015

0 commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *