RÉPONSES QUIZ ABBATIALE DE ST GUILHEM


Le lieu s’appelle  Gimel ou narthex : c’était d’abord un lieu d’accueil des pèlerins de St Jacques. Il y a deux banquettes, ils s’asseyaient, se reposaient avant d’entrer dans le lieu sacré de l’église.
Il n’y a pas de fenêtres, nous sommes dans la pénombre, ce lieu symbolise le combat entre les ténèbres et la lumière. La nuit symbolise la démarche religieuse, l’homme dans son aveuglement, s’est éloigné de la lumière de Dieu, il vient pour accueillir sa douce lumière et sa paix. Le combat est signifié par des sculptures d’animaux qui s’affrontent, des griffons et des béliers. Nous sommes dans un sas entre deux mondes : le profane et le monde sacré,  celui de Dieu…  
Ces dalles sont des réemplois de pierres tombales des moines

La photo représente : le soleil, la lune et la croix du Christ
« Je suis la lumière du monde
 qui me suit ne marche pas dans les ténèbres mais aura la lumière de la Vie. » (Parole de Jésus dans l’Evangle de Jean chapitre 8 verset 12)
Tout de suite notre regard est attiré par la lumière des 3 ouvertures en haut de la nef (la grande abside : ciel) La croix entourée de deux disques = oculus représentant, à gauche l’astre du jour : soleil et  à droite  l’astre de la nuit : la lune. Totalité  de l’univers. Nous sommes dans la symbolique du cercle qui représente le divin.

L’ensemble de l’Eglise qui existe encore aujourd’hui est essentiellement du XIè et XIIè siècle, l’époque romane. Dès le seuil franchi, nous sommes saisis par la hauteur, la profondeur  et la sobriété de l’édifice… Il est important de prendre conscience que rien n’a été construit par hasard, toute l’église romane repose sur une symbolique….
Une église romane est construite d’Ouest en Est, du soleil couchant au soleil levant


Il s’agit du bénitier qui sert à mettre l’eau bénite pour se « signer » (faire le signe de la croix, au nom du Père, du Fils et du St Esprit, signifiant là notre appartenance chrétienne.)
En dessous il s’agit d’un ancien baptistère qui servait pour les baptêmes 
L‘ambon est le lieu de la Parole, on y dépose le lectionnaire où sont inscrites toutes les paroles de la Bible…   pour aller plus loin 
La phrase inscrite est : « Et le Verbe s’est fait chair » elle est prise dans l’Évangile de Jean chapitre 1 verset 14
1 Pré-roman              2 Baroque              3 Contemporain              4 Roman              5 très très très  contemporain !
Le mot latin altare, qui signifie « autel », vient de la racine altus, qui veut dire « élevé ».
Pour aller plus loin : Originellement, l’autel est le haut-lieu servant de point de jonction entre Dieu et le monde.

RLes personnages bibliques sur les différents autels :

Elie  …(écrire le n° de l’autel correspondant) N°3 Pour aller plus loin
Moise : N°3 Pour aller plus loin
le Christ en majesté : N°4 Pour aller plus loin
le Christ : °3 et N°4
la mandorle : N°4
les 4 évangélistes (Matthieu, Luc, Jean, Marc) : N°4
lune et soleil personnifiés : N°4
les anges : N°4
Marie et Jean : N°4
Jésus crucifié : N°4
les morts qui ressuscitent : N°4
St Benoit d’Aniane : N°3
St Guilhem : N°3
Pierre Jacques et Jean : N°3

Quel passage de l’Evangile est représenté sur l’autel N°3 ?
Sur l’autel 3 nous voyons le Christ entre Moïse (qui porte les tables de la loi) et Elie et à leurs pieds, les trois apôtres Pierre Jacques et Jean Cette scène représente : La transfiguration

Quel passage de l’Evangile est représenté sur l’autel N°4 ?
Sur ‘l’autel n° 4 est représenté  :
A gauche : La mandorle ce terme provient de l’italien « mandorla » qui signifie tout simplement : amande. Il désigne une forme ovale, obtenue par l’intersection de deux cercles, l’un représentant la dimension terrestre, l’autre la dimension céleste. Dans cet forme ovale sont représentés des personnages sacrés (le plus souvent le Christ, mais également la Vierge Marie ou les saints).
A droite : Jésus en croix avec Marie et Jean au pied de la croix

Que signifie la lumière rouge posée sur l’autel n°2 ?
Réserve eucharistique
« …  les protestants et les catholiques du Groupe des Dombes ont pu aller jusqu’à écrire à propos de l’eucharistie : « Nous confessons unanimement la présence réelle, vivante et agissante du Christ dans ce sacrement. Le discernement du corps et du sang du Christ requiert la foi. Cependant, la présence du Christ à son Église dans l’eucharistie ne dépend pas de la foi de chacun, car c’est le Christ qui se lie lui-même, par ses paroles et dans l’Esprit, à l’événement sacramentel, signe de sa présence donnée ». Il faut souhaiter qu’une telle conviction soit partagée par le plus grand nombre de chrétiens…  » (extrait article du P Fedou,  jésuite Pour aller plus loin …

Parmi les croix dans l’église, qu’elle est la plus ancienne ?
La relique de la Croix donnée par Charlemagne à Guilhem
Instrument de supplice sur lequel on attachait ou clouait les condamnés à mort. Pour les chrétiens, la croix, en raison de la condamnation et de la mort de Jésus est symbole du mystère pascal et signe de salut pour l’humanité. Elle révèle l’amour infini de Dieu dans le don de sa vie du Christ mort et ressuscité. Elle nous rappelle notre baptême par lequel nous nous reconnaissons enfants de Dieu.

Qui était St Guilhem ?
Guilhem, homme de guerre, homme de Dieu, homme de légende …
Il vécu 6 ans dans ce lieu 

Ce quiz est en cours d’élaboration, les remarques et les idées sont les bienvenues pour l’améliorer !

Bonus

Les arcatures de la grande abside, (une arcature est, en architecture, une petite arcade, c’est-à-dire une série d’arcs de petite dimension. Elle peut être « à claire-voie » ou bien « aveugle …)
Nous pouvons en compter 7, symbole de la plénitude, chiffre parfait.
3 apportent la lumière
4 sont aveugles
4 est le chiffre de la terre (humain) qui attend la plénitude de la lumière du chiffre 3 (divin, la Trinité)
Le divin associé à l’humain 4+3= 7 le chiffre de la plénitude.
Nous sommes ici dans la lumière de Dieu et en dessous l’autel avec les anges qui sont des messagers
Nous pouvons lire dans le livre de la Genèse 28,13-16 :
Jacob eut un songe :
voici qu’une échelle était dressée sur la terre,
son sommet touchait le ciel,
et des anges de Dieu montaient et descendaient…
Le Seigneur se tenait près de lui. Il dit :
« Je suis le Seigneur,
le Dieu d’Abraham ton père,
le Dieu d’Isaac.
La terre sur laquelle tu es couché,
je te la donne, à toi et à tes descendants.
Tes descendants seront nombreux
comme la poussière du sol,
vous vous répandrez à l’orient et à l’occident,
au nord et au midi ;
en toi et en ta descendance
seront bénies toutes les familles de la terre.
Voici que je suis avec toi ;
je te garderai partout où tu iras,
et je te ramènerai sur cette terre ;
car je ne t’abandonnerai pas
avant d’avoir accompli ce que je t’ai dit. »
Jacob sortit de son sommeil et déclara :
« En vérité, le Seigneur est en ce lieu !
Et moi, je ne le savais pas. »

Au revoir et merci de votre visite 

La communauté de Saint Guilhem-le-Désert