ADN II L’Homme créé

Les récits de création ne sont pas une théorie sur l’origine du monde. Ça n’a rien à voir avec la science C’est plutôt une saisie, une compréhension de l’existence humaine comme :
– donnée à elle-même
– posée dans le décor où elle se vivra.

Création Adam, Michel Ange, Chapelle Sixtine.

Ainsi, l’homme est donné à lui-même :
– il n’est pas sa propre origine
– il n’est pas son propre auteur
Il est appelé à l’existence.

Et la réponse de l’homme est en forme de proclamation. Elle est confession et prière
« Mon Dieu, tu m’as créé »
« Nous sommes l’argile, Seigneur, et toi le potier »
(ES. 64, 7)

C’est le surgissement d’un être dans le théâtre de son existence (mise en place de tout l’univers), d’un être appelé par Celui en qui il reconnaît son créateur, parce qu’il est créé libre.

On peut voir par ex.
Ps 33 (32) psaume liturgique
Ps 24 (23)
Ps 8 acclamation
Jér 18, 1ss.

A suivre : L’Homme perdu

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.