ADN II L’homme sauvé

Là, nous avons l’expression d’une reprise de sens. L’homme (pécheur) s’expérimentait perdu, déboussolé, égaré… et voilà qu’à nouveau un sens est donné, proposé à sa vie.

Et voilà que l’histoire est reprise, relancée; la marche redevient possible, est à nouveau rendue possible.

Par delà l’homme perdu, il y a l’espérance d’un sens, d’un sens total, accompli. Une plénitude. Espérance de la réussite (donnée, proposée par Dieu) de l’histoire humaine, et nous, et chacun, làdedans.

L’homme est donc à nouveau interpellé pour une relance.

« Seigneur, tu m’as sauvé » « Merci… Je te rends grâce »
Ps 92 (90J Ps 136 (135) Ps 107 (106)
et aussi
Es 25, 6ss. Ez 37

Pour les trois situations évoquées ici, on trouvera beaucoup d’éléments chez les prophètes. Les notes et les renvois de nos Bibles permettent de prolonger la réflexion

A suivre : La création 

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.