DEMAIN EN MAIN…

Retour sur

Pour passer d’une année à l’autre, notre communauté de Bruxelles s’est ouverte à l’inter-religieux en lien avec l’association In Touch. Nous étions une quarantaine de personnes à nous retrouver pour vivre un temps d’intériorité et d’engagement en faveur de la paix en nous, entre nous et pour le monde.

« Nos plus lointains ancêtre, dès qu’ils ont marché sur deux pieds, se posaient les mêmes questions que nous. Déjà, ils se tenaient debout et interrogeaient le ciel, leurs mains étaient libres, pour la douceur et la violence, la prière et la création… » Jean-Pierre Brice Olivier, Oser la chair.

Chacun était invité à participer à une fresque commune en laissant une trace de sa main. Puis nous avons pris le temps de nous accueillir et de nous écouter à travers nos différentes traditions.

« Seigneur, notre Dieu ! Tu t’es abaissé pour nous élever… Tu n’as pas voulu seulement habiter le ciel… n’être que le Très Haut mais… tu as voulu être petit- comme nous….
Nous pensons à toutes les ténèbres et souffrances de ce temps que nous vivons- aux nombreux égarements et malentendus, par lesquels nous, les hommes, nous nous faisons souffrir les uns les autres – aux rigueurs que tant de personnes doivent supporter sans connaitre la consolation- à tous ces graves dangers qui menacent le monde sans qu’il sache comment les contrer…
Donne aux gouvernements et à ceux qui sont responsables de l’opinion publique…. Donne-leur un peu de ta sagesse : pour qu’ils tentent d’établir la paix sur terre » Karl Barth, Friede auf Erden. Paroles offertes par des membres de la communauté protestante de langue Allemande de Bruxelles.

« La sagesse des bouddhas émet une lumière vaste et profonde… Comparant cet état de vie à un grand arbre ou à une puissante rivière, Nichiren Daishonin déclare : « Plus les racines sont profondes, plus les branches sont luxuriantes. Plus la source est lointaine, plus la rivière est longue. » (Ecrits, 742) …
J’ai trouvé de l’inspiration et du réconfort dans l’histoire de Sudatta… qui… réduit sept fois à la pauvreté, rebâti sept fois sa fortune… Se ressaisir et repartir de l’avant, quel que soit le nombre de fois où l’on est tombé – c’est possible si l’on développe une foi inébranlable. C’est là la plus grande source de force…
J’ose croire que parce que nous sommes réunis aujourd’hui nous partageons cette force propre à chacun de nous. C’est ainsi que nous pourrons sans aucun doute trouver un chemin pour aller de l’avant. Quand nous faisons tout notre possible pour vivre notre foi et contribuer au bonheur des autres, en nous fondant sur le grand vœu de réaliser la paix, nous accumulons d’incommensurables trésors du cœur et développons un état de vie qui dépasse nos attentes les plus optimistes. » Paroles offertes par Denis, membre de la Soka Gakkai International Belgium.

« La bonne action et la mauvaise ne sont pas pareilles. Repousse (le mal) par ce qui est le meilleur ; et voilà que celui avec qui tu avais une animosité devient tel un ami chaleureux. (Sourate 41 du Saint Coran, verset 34). C’est pour moi une invitation à repousser la parole qui fait mal par la meilleure des paroles, à repousser le geste qui fait mal par le meilleur des gestes, à repousser le mal par le meilleur qui est en soi. » Paroles offertes par des membres de la communauté musulmane sunnite de Bruxelles.
Nous tournant les uns vers les autres, nous avons présenté nos mains pour que l’autre puisse y poser les siennes. Par ce contact transmis de l’un à l’autre, nous commençons à répandre la paix autour de nous. Cette promesse de paix, reçue d’un autre, devant plus grand que nous, nous l’offrirons à d’autres, aujourd’hui, demain, après-demain…

 

Sr Valérie Deperriers, communauté de Bruxelles

2 commentaires

  1. Des participants mais aussi des personnes qui n’ont pu venir ou qui découvrent l’événement une fois passé s’enthousiasment de l’idée. Pour notre communauté la préparation de la veillée fut autant un cadeau que la veillée elle-même

  2. Merci, Valérie, pour ce beau partage ! Il est vrai, frais, et plein d’espérance ! Les différentes citations sont assez précieuses et font l’effet d’une nourriture pour le chemin….

Ajouter une réponse à El Khoury Annuler

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.