« En quête de terre »

Coup de cœur : « En quête de terre », documentaire de Sonia Ringoot.

Vendredi 16 décembre à la maison Josefa à Bruxelles, nous étions une petite cinquantaine venue découvrir le documentaire de Sonia Ringoot « En quête de terre ». Au début du 20e S. suite à la première guerre mondiale, de nombreux cultivateurs flamands s’installent en Normandie pour y travailler la terre.  A travers les paysages de la culture du lin, 6 descendants font mémoire de l’arrivée de leur famille en terre normande : Témoignages touchants de vies transplantées dans une autre terre ; mémoire d’une tranche d’histoire.

Mais la plus belle image que je garde du film est celle de ce noyer déraciné lors de la grande tempête, gisant à l’horizontal au sol comme un naufragé. Des voisins ont suggéré au cultivateur de le débiter et de vendre le bois, il en tirerait un bon prix. Sa réponse « : s’il y vit, il vit ; s’il meurt, il meurt !». L’arbre avait gardé quelques racines en terre. Il a survécu. Le cultivateur lui a dégagé un peu les branches au sol pour pouvoir continuer à récolter les noix. Et l’arbre vit, allongé sur le sol, reposant sur son tronc et quelques banches, quelques racines en terre ; les autres branches ont repris leur course vers le ciel. Et l’arbre vit, donnant ses noix comme au temps de sa verticalité. Cet arbre, au cœur du documentaire, est un beau symbole de ces vies qui se poursuivent malgré l’arrachement à la terre natale.

Sr Valérie, communauté de Bruxelles

0 commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.