La Belgique vue par « Campanule »

Au cœur du plat pays, il y a Bruxelles ….

belgique-

Depuis les attentats de Paris , Bruxelles est la cible de certains médias jusqu’à en faire une base arrière des djihadistes !!! un peu fort pour qui connaît un peu Bruxelles et les bruxellois.   Mais que connaissez-vous de cette ville … O Gens de passage… le Manenken pis..?. Les institutions européennes..?  ou bien les belges comme buveurs de bière ?  …..

belgique-2
 » Qui vit à Bruxelles et l’aime tant soit peu a l’habitude d’être mortifié….. On la décrit comme un fief qui s’est arrogé tous les pouvoirs et décide du sort de millions d’Européens…. Ce n’est pas parce que nous , gens de Bruxelles sommes habitués à ces insultes et à ces invectives que leurs dards ne nous blessent pas. Chaque jour , il nous faut constater que le regard que les autres portent de l’extérieur sur notre ville ne coïncide presque jamais avec celui, aimant – passionné dirais-je même- mais aussi critique que nous posons sur ce hameau dans un marais.. «  citation de Marc Didden Bruxelles (un hameau dans un marais.) …

belgique-1 » Les Bruxellois ont comme les New yorkais, les Parisiens ou les Berlinois, appris que le vivre-ensemble fonctionne mieux en laissant de l’espace à ses concitoyens, en respectant leur façon de vivre et en essayant de comprendre leur langue, même s’ils ne maîtrisent pas la vôtre….  » Savez-vous que la ville se colore d’un peu plus de 150 nationalités. Qui fait mieux ? … » Un Bruxellois néerlandophone qui va acheter ce qu’on appelle ici un « pain français » c’est à dire une baguette, chez un boulanger espagnol dont la femme portugaise et une jeune vendeuse marocaine servent la clientèle, remarquera bien vite que la vie est plus simple si aucune des parties concernées ne reste sur ses positions linguistiques.

 » Les Bruxellois sont des gens étonnement souples: ils ont adopté des compromis viable les uns avec les autres ….  » Bruxelles n’est pas une ville adorable. Ni une carte postale. Ni un conte de fée…. comme Bruges ou Amsterdam… C’est plutôt comme Milan ou Rotterdam. Il faut bien chercher pour y trouver ce qui vous plaira. Rien ne se donne ou ne vient à vous comme un rêve.. ». C’est quelque chose qui est dans l’air, d’un rythme spécifique qui fait une ville d’une ville. Un secret d’un secret, Bruxelles le possède…. Mais ne faites pas trop d’efforts pour comprendre la ville, laissez-lui sa part de mystère. Car c’est justement dans ce mystère que réside le grand bonheur de cette ville…. »

Voici deux petites anecdotes : Dans votre découverte de la ville, si vous approchez au bord du trottoir pour regarder le clocher d’une église ou le pignon d’une maison, ne soyez pas surpris d’entendre le klaxon d’un automobiliste. Sans doute, se demande-t-il si cette  » tête en l’air  » oublie de prendre la passage clouté. S’il s’arrête de lui-même et vous invite à traverser. Faites-le avec le sourire et geste de merci , même si vous ne pensiez pas le faire!!! Ou bien lorsque que vous êtes en peine pour votre itinéraire… et que vous déployez votre plan de la ville, ne soyez pas étonné si quelqu’un vient à vous en vous demandant : puis-je vous aider ?  Ces petites anecdotes m’ont appris à connaître les Belges !!!

Il m’a appelé Campanule ( ce sera ma signature !)

0 commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *