J’ai fait un rêve…

J’ai fait un rêve…

Lurcat_01Je dois vous dire que l’on vient de m’offrir un superbe téléphone portable, dernier cri et depuis, j’angoisse. Car, novice en « poucettes » et « glissettes », mes doigts s’emmêlent et m’entraînent dans des applications déconcertantes…

Bref, j’ai fait un rêve et c’était un cauchemar

Voici le film onirique : ‘Je tente de composer tactilement un numéro sur mon « androïde » quand maladroitement je tape « 666 ». Je tombe sur un site : « laBête.com » et là, je suis assaillie par tout le bestiaire apocalyptique. Dragons vomissant le feu ; bêtes à dix cornes bondissant comme panthères qui se dressent tels des ourses affamées ; rugissements de lions en quête d’une proie…’
J’ai dû crier car je me suis réveillée, terrifiée… Mais, aux grands maux, les grands remèdes, me suis-je dit : j’ai relu et médité le chapitre 13 de l’Apocalypse de st Jean. Et là, j’ai découvert le visage familier de la « Bête » :
Lurcat_02‘Elle porte le diadème du pouvoir, un immense pouvoir ; la terre entière marche à sa suite ; on s’émerveille et on l’adore… Elle accomplit de grands prodiges et on lui construit des temples pour venir se prosterner devant elle… Tous, « petits et grands, riches et pauvres, esclaves et hommes libres », elle les marque du chiffre de son nom… A tous elle impose son langage unique, nul ne peut trouver sa place sans prononcer son chiffre, sur tous elle fait jouer son étincelante séduction…’
Ajoutez à cela que mon subconscient devait être travaillé par le récent Message du Pape François pour la Journée Mondiale de la Paix. Jugez vous-même : « La paix est menacée par l’indifférence globalisée. Souvent, les projets économiques et politiques des hommes ont pour fin la conquête et le maintien du pouvoir et des richesses, même au prix de piétiner les droits et les exigences fondamentales des autres ».

Me voici donc rassurée : c’est bien le monde, l’univers familier, mon environnement habituel. La terre tourne à l’envers, mais elle continue de tourner. Pour combien de temps, me demanderez-vous ? « 1260 jours », dit l’Apocalypse : durée symbolique qui désigne le temps de la mise à l’épreuve des humains sous le pouvoir totalitaire de la « bête » !

L’épreuve pour faire la preuve : « Celui qui a de l’intelligence, qu’il interprète le chiffre de la bête. C’est ici la sagesse, c’est le moment d’avoir du discernement : car c’est un chiffre humain » (Apocalypse 13, 17-18).

J’ai fait un rêve et c’était prophétique !

Et si ce temps de grandes crises nous était donné comme le temps favorable du choix, de l’option, de la liberté neuve, pour devenir prophètes et porteurs des Béatitudes !!!
« Heureux, vous les pauvres, vous qui avez faim maintenant, vous qui pleurez… le Royaume de Dieu est à vous… »

Sr Frédérique, Le Caire

0 commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *