La Grande Place de Bruxelles.

«  la plus belle grande place du monde » selon Victor Hugo qui y séjourna en 1852 au 26 /27 dans la maison du pigeon.Elle est un reflet de l’histoire de la ville.Classée en 1998 sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.La Grand-Place de Bruxelles, dont les premières mentions remontent au XIIe siècle, réunit autour d’une place de marché pavée, de forme rectangulaire, des édifices emblématiques des pouvoirs municipaux, ducaux et les anciennes maisons des corporations. Joyaux d’architecture, elle s’impose comme un exemple exceptionnel et très réussi du mélange éclectique des styles architecturaux et artistiques de la culture occidentale, qui illustre la vitalité de cet important centre politique et commercial.
Fleuron du gothique brabançon, l’Hôtel de Ville, dont le beffroi magnifie la présence, constitue le monument le plus emblématique de la Place.

La flèche haute de 96,63m n’est pas l’oeuvre d’un bricoleur mais d’un génie bâtisseur.La surabondance des lucarnes dissimule les nombreuses asymétries dues aux péripéties de la construction.
Ce n’est qu’en 1830 que l’Hôtel de ville se pare de 290 statues réalisées par pas moins de 91 sculpteurs.
La statue de St Michel haute de 5,02 m domine la ville.
Lui faisant face, la Maison du Roi, reconstruite dans le courant historiciste, s’intègre parfaitement à l’ensemble.


De part et d’autre de ces monuments, symboles de l’autorité publique, les maisons de la place étaient occupées par les puissantes corporations. Toutes différentes mais construites dans un délai très court, elles illustrent remarquablement l’architecture baroque de la fin du XVIIe siècle, avec un traitement singulier des pignons et des décors, tantôt chantournés, tantôt plus classiques.
Chaque maison possède un nom et des attributs spécifiques, rehaussés d’or, qui évoquent le statut de ses occupants. Il est intéressant de noter qu’il s’agit d’un rare exemple de place qui n’abrite aucune église ou autre lieu de culte, ce qui souligne le caractère marchand et administratif du lieu.
Tous les deux ans , pendant l’été, un tapis de fleurs de bégonias prend ses quartiers sur la grande place. Des volontaires installent prés d’un million de fleurs en moins de 4 heures.

C’est splendide !!!

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.