Jean 16, 23b-28

« Demandez en mon nom »

Généralement, lorsque nous cherchons à obtenir quelque chose plus facilement d’une personne peu connue, nous recourons à l’appui d’une tierce personne connue : nous nous recommandons de quelqu’un qui fera peser la réponse en notre faveur. « Un tel m’a dit de m’adresser à vous et de vous dire qu’il me recommande.. » ou « en son nom, je vous demande…». Nous avons recours aux relations…Or dans ce passage, Jésus nous invite à cela : nous tourner vers le Père en nous recommandant de Lui : « demandez en mon nom »

Nous savons bien que se recommander de quelqu’un pose un certain nombre de règles préalables, la principale étant l’existence d’un lien de confiance et de connaissance suffisamment forte. Je ne recommande pas n’importe qui. Lorsque Jésus nous invite à demander en son nom pour obtenir de manière quasi certaine du Père, cela présuppose donc en préalable un lien avec Jésus, un échange avec lui, un dialogue, une connaissance réciproque. Et dans cette relation pré-requise une intimité grandit, mon cœur, mon intelligence, mes résistances se transforment, et mes désirs et demandes également.

Donc entrer dans cette « demande en mon nom », c’est entrer dans l’aventure de l’amitié avec Jésus, dans l’aventure d’un cœur qui se laisse façonner par la rencontre, transformer jusqu’à devenir son propre soi, une humanité nouvelle, à l’image de Dieu.

0 commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *