Matthieu 10, 16-23

« Voici que je vous envoie comme des brebis au milieu des loups ». Annonçant un temps idyllique, Isaïe prophétisait « Le loup habitera avec l’agneau » Is 11,6 « Soyez donc sans crainte », continue l’évangéliste, « Vous valez mieux que tous les moineaux du monde…Celui qui tiendra jusqu’à la fin, celui-là sera sauvé. »

L’apôtre Paul disait aux Anciens d’Ephèse « Je sais qu’après mon départ s’introduiront des loups féroces qui n’épargneront pas le troupeau. » Ac 20, 29  Et il leur écrivait : « Nous ne luttons pas contre des êtres de chair et de sang mais contre …  les puissances des ténèbres » Eph 6, 11-12 « Vous serez livrés…ils auront là, eux et les païens, un témoignage ». Au moment où s’écrivent les évangiles les disciples en font la terrible expérience et cela continue aujourd’hui.

Nous sommes dans l’actualité de la venue du Fils de l’homme. « Le fils de l’homme arrivant jusqu’à l’Ancien des jours à qui seront données la domination, la gloire et la royauté »  selon la vision de Daniel (7, 13-14) « Pour ce qui est du jour et de l’heure, personne ne les connaît…Vous ne savez pas quand vient le Maître » Mt 24, 36, 42

« Vous ne savez pas quand » « Il s’agit … d’une vie qui ne se vit qu’instantanément dans l’ajustement incessant de ce qui EST. […] S’il y a là une espérance, … elle est accomplie d’ores et déjà dans notre présence au présent. Et très clairement dans l’intranquillité… »*

Et dans une confiance et un abandon à la Parole : « Ce que vous aurez à dire vous sera donné à cette heure-là. »

 *Marion Muller-Collard : « L’intranquillité »

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.