Symphonie pour un Carême – 5

5ème Mouvement

symphonie_4Pour que ceux qui voient entrent dans un chemin, un passage de leur aveuglement caché à une claire vision de discernement… C’est ainsi que se terminait le long parcours de l’aveugle de naissance guéri… Si donc, nous sommes aveugles et le reconnaissons, nous avons quelque chance de recouvrer la vue, justement à partir de ce point obscur de nous-mêmes… Comment maintenant rester dans le tempo et discerner l’Heure de Jésus ? Sans doute, en nous inclinant plus encore jusqu’à ce que nos yeux touchent le sol et que notre savoir s’aveugle pour mieux reconnaître la lumière : « Ne te penche que pour aimer : quand tu meurs, tu aimes encore » (René Char).

 « Jésus face au tombeau de Lazare » (5ème dimanche de carême)

symphonie_5

Final –Presto intempestif

Tout est en contretemps et en sorties intempestives, imprévisibles, dans ce dernier mouvement pour piano solo en ré mineur.

Piano seul, pour marquer la solitude de Jésus face à la mort – celle de Lazare et la sienne qui approche. Une seule voix donc se presse, celle de Jésus qui trace le chemin vers son Heure, en secret, dans le maquis des incompréhensions et des malentendus.

Et le piano poursuit sa course mélodique, solitaire dans l’urgence et la veille, aux portes de l’abîme : « Si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il reste seul ; s’il meurt, il porte beaucoup de fruits ».

symphonieCe Carême nous aura conduit dans la joie et la paix, avec Jésus pour Maestro : il a dirigé cette symphonie, il nous a ouvert au décentrement de nous-mêmes et nous a guidés en sa lumière paradoxale ;  il nous a surpris par sa présence inconvenante, là où nous ne l’attendions plus ; il nous a fait goûter « la joie imprenable » de l’abandon entre ses mains et nous appelle toujours aujourd’hui, parole intempestive, à temps et à contretemps.

Frédérique Oltra, communauté du Caire

Un commentaire

  1. Chère Frédérique,

    Cette chronique est ‘hors temps’ et nous met presque à genoux. Les commentaires sont difficiles car c’est le Silence qui s’impose.

    Le bon Dieu t’as mis la grâce du Verbe! Même ta voix s’accorde avec ta pensée.

    Pour renvoyer la première note, voici un extrait – au ralenti – qui peut faire vibrer ta corde.

    Je te laisse ce cadeau qui m’a été offert. C’est mon ‘eucharistie’ et ma chapelle.

    ‘En toute Grâce il y a un don, en tout don il y a la Grâce. La Grâce de l’Amour et la Grâce de la Lumière, chantant la même note , vivant le même coeur. Je suis vivant si tu es vivant, je suis vivant sans aucune condition, sans aucun si.

    Oublie mes mots, oublie tes mots, place-toi dans le Silence qui soutient le Verbe avant tout commencement.

    Je parle par ta langue et ton souffle. Là où aucun mot ne peut-être utile.

    Je viens t’aimer à la mesure de ton amour qui est sans mesure.

    Le choeur des Anges entonne le chant de gloire de ta Présence et de ton Absence. Ainsi la symphonie du nouveau, la symphonie de l’Amour résonne en tout lieu.

    Ici et maintenant, ailleurs, avant et après, en toute chair, en tout Esprit, tu es là, te tenant sans tenir à rien, présent et absent à la fois.

    En la danse de la Vie, je t’invite là où tu t’accueilles, là où tu te vois, là où tu parles, là où tu es en Silence.

    Toi le Verbe préalable à tout, rappelle-toi.

    En la forme et en l’informe, l’Amour s’aimant lui-même sans restriction. Immerge-toi dans l’Eau d’en-haut et dans l’Eau d’en-bas, sans distance. Immerge-toi en l’Eau de Vie.

    Là où il y a toi, là où il y a moi, tout est là.

    Toi, au-delà de tout mouvement, au-delà de toute descente et de toute montée, d’où tout vient, là où tu reviens, tu es toi.

    En le Verbe et en le Souffle , tu t’animes. En le Verbe et le Souffle tu disparais. Et pourtant cela est toujours là. Ne garde rien, ne retiens rien.

    Toi, je suis toi, je suis l’Infini tout comme l’Indéfini, au-delà de toute définition.
    Nourris-toi de Lumière et d’Amour, de ce que tu es.

    Je te dis à toujours, en l’Eternité comme en ton éphémère. « 

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *