Marc 10,17-27.

Tout quitter.

© CSJ « Quitte ton canapé ! »

Certain quitte tout pour suivre un appel ou un idéal de vie.
Début mai, la communauté de de St Guilhem-le-Désert proposait aux jeunes, un weekend avec ce thème : «  Quitte ton canapé ! »
Combien de richesse pouvons-nous étaler sur un canapé. Il ne n’agit pas forcément d’or ou d’argent !
La richesse d’un bien être ,devant la peur d’un sortir de soi
La richesse d’un smartphone qui peut couper certaine communication
La richesse d’un regard sur l’écran de télé alors que le monde est à nos portes !
La richesse de nos talents mais quelles valeurs ont-ils s’ils ne sont pas partagés !

Quitte tout….. quitte-toi, toi-même…. puis vient suis-moi , Telle est l’invitation que Jésus adresse au jeune homme dans cet péricope de l’Évangile selon saint Marc.

Comme Abraham,qui part vers un je ne sais où ! Quittes-toi pour découvrir un autre chez toi au fond de toi-même.

Comme Elie qui quitte tout pour fuir la colère de Jézabel ou se fuir lui-même.

Tout quitter comme Jésus, pour partir à la recherche de la brebis perdue et annoncer une parole de miséricorde.

Tout quitter ou se quitter ne demande peut être pas beaucoup de déplacement ! Selon la parole de Madeleine Delbrel : « si tu vas au bout du monde, tu trouveras les traces de Dieu. Si tu vas au fond de toi-même tu trouveras Dieu lui-même. »

Quitter, lâcher prise… accompagné par cette parole de l’Évangile d’aujourd’hui ; «  Jésus le regarda et l’aima » .

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *