Guérir… mais de quoi ?

 Francine Carrillo Editions Ouverture

Le titre de ce petit livret de 60 pages insinue immédiatement qu’il n’est pas réservé aux visiteurs de malades et au monde soignant :

« De quoi est-on le plus malade ? Peut-être pas du mal qui s’est déclaré. Et qu’est-ce que la santé ? Le silence des organes ou plus encore ? De quoi est-il le plus urgent de guérir ? Peut-être faudrait-il commencer  par guérir de soi-même ! »

Après une introduction sur l’expérience de la maladie, la première partie traite de la question du sens, s’il y en a un, à donner à l’épreuve, à conquérir sur le « vertige du non-sens ». Est-ce Dieu qui permet l’épreuve ?

C’est la deuxième partie qui aborde les récits bibliques de guérison et ce qu’ils peuvent nous apprendre.

La dernière partie réunit les deux précédentes en faisant appel à la bible, à la poésie, aux récits hassidiques, à des témoignages sur le surcroit de vie compris après l’épreuve.
« La vraie guérison se vérifie à ce que l’on fait de sa vie redonnée ».

A lire en carême et en temps de la Résurrection. Le prix est élevé pour le nombre de pages, mais il en vaut le coût !

Sr Marie-Hélène Solau, aumônière à l’hôpital de Fribourg

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.