Jean 3, 7b- 15

ÉLÉVATION

« Renaître d’en haut » (v.07b) telle est l’invitation pressante faite à Nicodème. À la voix du Maître, au Souffle du Vent, Jésus appelle tous les croyants à bondir et à le suivre pour les choses du Ciel, vers les choses du Ciel. Son nom « Nicodème, Peuple vainqueur » ne contient-il pas déjà la Victoire du Christ élevé de terre ?

La flamme et le Souffle, Vigile pascale de Mechref, samedi 20 avril 2019.

« Comment cela peut-il se faire ? » (v.09) demande humblement Nicodème, comme Marie interrogeait l’ange de l’Annonciation (Lc 1,34). Nicodème, humble notable, qui se remettant à Jésus (l’homme venu de Dieu, v.02) consent à ne pas tout savoir, à se dessaisir de son savoir, pour laisser la Puissance divine, ce Vent qui souffle où il veut, souffler en lui et le faire advenir à sa nouvelle humanité, debout.

« Il faut que le Fils de l’homme soit élevé » (v.14). Le serpent d’airain dans le désert a été élevé rompant la première malédiction de ramper sur le sol. Jésus a été élevé en Croix et élevé jusqu’au Ciel par sa Résurrection. C’est ce même élan pour tout croyant appelé à la Vie éternelle. La Résurrection est ce levain qui fait lever toute la pâte humaine, chaque croyant, et aussi tout le Corps spirituel qu’est l’Église, le peuple de Dieu.

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.