Luc 17, 7-10

Tous au service
Jésus reconnu comme « Maître et Seigneur » se fait, au soir de son offrande, le « Serviteur » par excellence en lavant les pieds de ses disciples et en donnant sa vie. Sa vie de Noël à Pâques n’a été qu’abaissement, et toute sa vie sur terre, il a servi. La question n’est donc pas d’être le maître ou le serviteur. D’ailleurs, dans son enseignement à ses disciples, Jésus place ses disciples soit à la place du maître, soit à celle du serviteur : « Lequel d’entre vous, quand son serviteur aura labouré » (v.7) et « quand vous aurez exécuté tout ce qui vous a été ordonné » (v.10). Il n’y a pas une bonne place ou un bon statut… mais Jésus nous dévoile sa manière d’être avec le prochain.
Le cœur de son enseignement, semble nous révéler notre place de créature… Nous n’avons qu’un seul Maître : Dieu ! Et tout ce que nous faisons dans notre vie est à placer sous cette dépendance et dans l’humilité de celui qui a tout reçu de son Seigneur.
N’ayons donc pas peur de nous agenouiller devant nos frères, de prendre soin d’eux, pour leur révéler l’immense tendresse de Dieu pour tout son peuple.

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.