Marc 16, 9-15

Quant à nous, il nous est impossible de ne pas dire ce que nous avons vu et entendu. Malgré les refus essuyés, Marie-Madeleine ne peut taire ce qu’elle a vu et entendu au jardin de Pâques. De même pour les pèlerins d’Emmaüs, qu’on ne croit pas plus ! Il faudra que les Onze vivent une expérience personnelle de la présence du Ressuscité pour croire et se lancer à leur tour sur les routes de l’Évangile. Ils se heurteront aussi au scepticisme des nations, eux qui les premiers ont été si lents à croire !

Qu’ont-ils vu ? Un tombeau vide … avant de voir Jésus, plusieurs fois sans le reconnaître.
Qu’ont-ils entendu ? Qu’il est vivant !
Et nous, qu’avons-nous vu ? Rien, absolument rien de nos yeux de chair ! Et pourtant, comme les apôtres, nous pressentons bien que si nous nous taisons, nous risquons de faire taire Jésus lui-même !

Alors, qu’avons-nous vu ? Qu’avons-nous entendu ? Dans l’Evangile, il nous est donné de voir que l’Amour traverse la négation de la mort et que la mort s’autodétruit en face de Celui qui est la Vie, Jésus le Christ !

Alors, nous ne pouvons plus nous taire, et si nous ne savons pas parler avec des mots, faisons parler notre vie ! Devenons des vivants qui aiment sans limite. Posons des gestes et disons des paroles qui relèvent et donnent vie … Alors notre vie sera proclamation de la Bonne Nouvelle à toute la création ! Que le Seigneur nous en accorde la grâce !

0 commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *