Marc 2, 1-12

Marc 2,4 « ils font une ouverture »
Quelle ouverture et quelle ingéniosité en ces quatre personnes qui ne délogent pas les personnes qui ont pris place devant Jésus, mais qui agrandissent en quelque sorte les murs. Un vent de liberté a soufflé à Capharnaüm et combien Jésus a pu y reconnaître l’œuvre de l’Esprit : nouveauté, audace, créativité…

Aujourd’hui, les chrétiens guettent ce vent de liberté et tout ce qui pourrait y ressembler. Ils attendent et parfois osent des déplacements : « Ils font une ouverture » : beaucoup de laïcs attendent cette ouverture, beaucoup de clercs, religieux, religieuses attendent cette ouverture…

Jésus regarde l’ingéniosité des quatre personnes plus que la démarche incongrue qui l’empêche de poursuivre son enseignement. Il se laisse déplacer dans son prêche par la Foi de ces quatre. L’important était de pouvoir entrer et aujourd’hui, pour nos concitoyens, nos frères, l’important est aussi d’entrer dans une assemblée qui osera arrêter son prêche pour regarder cette ouverture, pour admirer, pour contempler la foi, l’espérance et la charité qui vient d’ailleurs et s’introduit dans ses murs. « Je veux ouvrir largement les portes de l’Église afin que nous puissions voir ce qui se passe à l’extérieur et que le monde puisse voir ce qui se passe à l’intérieur de l’Église. » disait Saint Jean XXIII

Aujourd’hui encore, laissons nos Eglises, nos citadelles intérieures et extérieures prendre l’air, s’aérer au vent de l’Esprit : faisons une ouverture !

2 commentaires

  1. Merveilleux ce commentaire: audace, créativité… Ils ne délogent pas, ils élargissent l’espace…
    Combien je souhaite qu’ils soient nombreux ceux qui liront ce texte qui ouvre et élève!

  2. Un commentaire qui s’adapte bien en ce premier jour de la semaine de prière pour l’unité! Oui,il nous faut élargir l’espace de notre tente, démolir les barrières de séparation. Entrer en relation avec tous, découvrir la richesse que chacun a à nous apporter en commençant par nos plus proches. Bonne semaine dans l’unité! Léona

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.