Marc 6,30-34

Au début du chapitre 6, St Luc nous parle des Douze que Jésus envoie en mission avec quelques consignes. . Nous comprenons mieux pourquoi il nous parle en ces versets 30-34 toujours du Chapitre 6, de leur retour.

Il renoue avec les Douze et pour la première fois il les appelle apôtres, envoyés.

Ces versets nous montrent une certaine proximité entre Jésus et les siens.. Ils se réunissent autour de lui comme les disciples au pied du Maître .Et celui ci les invite au repos et à une certaine intimité.

«  venez dans un endroit désert et reposez-vous un peu ».

«  un double dynamisme rythme donc la vie apostolique ; se disperser pour aller vers les autres , puis se rassembler autour du Christ pour partager avec lui les événements de la mission.

Mais l’imprévu est au rendez-vous .« Les voyant s’éloigner , beaucoup comprirent…et les devancèrent ». Mais que comprirent la foule ?

Une nouvelle fois, les multitudes contrecarrent l’intention de Jésus .Disponible à l’imprévu, Jésus les accueille , leur parle du règne de Dieu.

En débarquant ,Il vit une foule nombreuse et il en eut pitié. Parce qu’ils étaient comme des brebis sans berger.

«  Il vit » Qualité du regard qui se laisse toucher au point d’être ému aux entrailles.

Dieu lui-même s’approche de son peuple et lui communique la vie. Il les enseigne longuement pris de compassion parce que cette foule est assoiffée . Ces gens sont comme des brebis sans pasteur .

.(Il serait bon de relire le chapitre 34 , 11-24 d’Ézéchiel.)

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.