Matthieu 19, 16-22

SUIVRE JÉSUS
Au « faire quelque chose de bon » et « avoir la vie éternelle » du jeune homme riche, Jésus invite à « si tu veux être parfait » et « si tu veux entrer dans la vie ».
L’être s’oppose au faire, la dynamique à la possession
Vallée des saints celtes, Carnoët. © CSJ,

Le jeune-homme riche applique à la lettre les commandements, mais sans donner, sans risque, ni se donner lui-même. Il veut garder le contrôle de sa vie pour amasser les richesses, et sans doute aussi pour le confort d’une bonne conscience spirituelle.

Avec Jésus, la perspective est différente. Il s’agit tout d’abord d’un chemin de dépossession : « va », « vends » et « donne ». Puis, d’un compagnonnage avec lui pour seul ami : « viens » et « suis-moi ».
Le jeune-homme riche vise une vie éternelle idéalisée, basée sur le mérite, et assez loin de lui. Jésus propose d’entrer tout de suite dans la vraie vie, la sienne, qui est le Royaume de Dieu et déjà éternelle.
« Moi, je suis le Chemin, la Vérité et la Vie ;
personne ne va vers le Père sans passer par moi »
(Jn 14,60)

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.