Matthieu 19, 3-12

Un désir d’amour réciproque, absolu s’origine dans la nuit des temps et continue invinciblement de parcourir la terre des humains. Reflet d’un absolu divin ancré au cœur de l’homme. Or, une parole mystérieuse frappe nos oreilles aujourd’hui.  « Tous ne comprennent pas ce langage mais seulement ceux à qui c’est donné : il y en a qui ne se marient pas à cause du Royaume des cieux. »

            Alors que la Parole créatrice invite l’humain à être fécond, à se multiplier, à transmettre la vie reçue, don d’amour merveilleux, Jésus annonce une situation toute nouvelle déterminée par l’irruption du Royaume des cieux. C’est l’engagement effectif de ceux que lui-même appelle à le suivre, à vivre dès maintenant, corps et âme, les réalités du Royaume des cieux. Ils en sont tellement saisis qu’ils ne se marient pas. Ils sont chargés d’annoncer, de hâter la venue en gloire du Fils de l’Homme, de ce jour où Dieu sera tout en tous.

Dans la littérature biblique « Le mariage fondé sur un amour exclusif et définitif devient l’icône de la relation de Dieu avec son peuple et réciproquement : la façon dont Dieu aime devient la mesure de l’amour humain »* « Maris, aimez vos femmes comme le Christ a aimé l’Eglise et s’est livré pour elle » Ep 5, 25

             «  La vie consacrée est placée au cœur même de l’Eglise comme un élément décisif pour sa mission puisqu’elle fait comprendre la nature intime de la vocation chrétienne et la tension de toute l’Eglise-Epouse vers l’union avec l’unique Epoux. »*

« Cette place, ô mon Dieu, c’est vous qui me l’avez donnée … dans le Cœur de l’Eglise ma Mère je serai l’Amour »*

*Benoît XVI : « Dieu est amour » p 33
*Jean-Paul II : « Vita consecrata »
*Thérèse de l’Enfant-Jésus : Ms B 

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.