Matthieu 8,28-34

Au pays des Gadarériens, Jésus n’était pas le bienvenu. « Qu’y a –t-il entre nous et toi Fils de Dieu?… » (v29) : c’était l’accueil. Et après le miracle :  » ils le supplièrent de quitter leur territoire » (v34).

L’arrivée de Jésus a chamboulé la vie de ce pays. Ils avaient leur travail, leurs habitudes. La présence de ces deux hommes possédés faisait partie de leur tableau quotidien. Pour avoir la paix, ils les laissaient tranquilles et n’entretenaient avec eux aucun lien. Au lieu de se réjouir de la libération de ces démoniaques et leur renaissance, de se laisser interpeller et se convertir, ils chassent Jésus, le voyant comme un gêneur et non un sauveur, la Lumière ayant dévoilée leurs ténèbres.

Quelle différence entre la pensée de Dieu et la nôtre ! Laissons-nous saisir par son Esprit car Lui seul nous transforme et convertit notre cœur pour qu’il soit semblable à celui de Jésus !

0 commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.