Matthieu 9,1-8

La-guérison-du-paralytique-basilique-Saint-Apollinaire

Un paralytique couché sur un lit … des amis croyants … une foule … des scribes incrédules …

Jésus dit les paroles de Dieu, Lui qui est la Parole, il œuvre les œuvres de Dieu, Lui qui est Seigneur … Cependant, il est rejeté par ceux qui croient connaitre Dieu et veulent le défendre, tandis qu’il est accueilli par les petits, ceux que la loi considère comme « ignorants ». Jésus n’est pas lié à des lois figées, il est souverainement libre, et sa liberté est « scandale » pour ceux qui s’obstinent dans leur aveuglement… « Tes péchés sont pardonnés » (v2). Jésus vise en premier la guérison intérieure, il veut nous donner son salut ! Il sait que le péché est source de paralysie et de rupture avec Dieu. J’entends ici la parole de Saint Paul : « Au nom du Christ, nous vous en supplions, laissez-vous réconcilier avec Dieu » (2Co 5, 17-21). Le pardon accueilli nous ouvre les portes du Ciel et celles du frère !

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.