Prier avec St Jean de la Croix

« La pauvreté chez Jean de la Croix », enseignement de Sr Mariam an Nour

  • Avec des passages du chapitre 7 du deuxième livre de la Montée du Carmel.
    Texte choisi (extraits) : 2MC 7 et 22 (extraits)

« Si le grain ne meurt, il ne porte pas de fruit… »

Reprenant la parole évangélique de la porte étroite et du chemin resserré qui mène à la vie (Mt 7,14), Jean de la Croix insiste sur le dépouillement nécessaire à l’âme si elle veut s’unir à Dieu (2MC 7). Il parle de désappropriation, de désembarrassement, et de perte : non seulement l’âme doit se dépêtrer (et être dépêtrée) de tout ce qui est de la part des créatures, mais aussi, elle doit cheminer étant désappropriée et anéantie de tout ce qui est de l’esprit, ses trois facultés (entendement, mémoire et volonté) se trouvant purifiées. 
C’est donc sur un chemin de pauvreté radicale que nous invite Jean de la Croix. Un chemin de conversion, de transformation, de divinisation. En ce temps de l’Avent où le mystère de l’Incarnation nous fait entrer dans la révélation d’un Dieu dépouillé de sa divinité et nous fait contempler le mystère de son abaissement, nous entrerons nous aussi sur ce chemin de purification, celui-là même que le Christ a vécu totalement de la crèche à la Croix. 

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.