A liturgie

SILENCE ET TOMBEAU VIDE

Malevich, Carré blanc sur fond blanc,1918

Samedi saint, le temps du grand silence, de la grande absence. Une journée sans parole, durant laquelle toute l’Église demeure et prie en silence devant le tombeau vide.

« Un grand silence règne aujourd’hui sur la terre, un grand silence et une grande solitude; un grand silence parce que le Roi dort. La terre a tremblé puis s’est calmée parce que Dieu s’est endormi dans la chair, et il a réveillé ceux qui dormaient depuis des siècles» (Homélie du IVe siècle attribuée à Saint Épiphane de Salamine).

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.