Château de Beaufort, Nabatieh (Liban)

Jean 13, 21-33.36-38

Vous me chercherez…

Château de Beaufort, Nabatieh (Liban)
Château de Beaufort, Nabatieh (Liban) ©CSJ

À l’heure de l’ultime, Jésus se livre lui-même. Jésus se donne totalement par amour et dans un pardon déjà accordé à tous — et en premier lieu, à Judas, à qui il offre la première bouchée de ce pain qui préfigure à l’avance son corps eucharistique (v.26-27). Jésus traverse bouleversé (v.21) et déjà « glorifié » par le Père (v.32), la trahison de Judas et les abandons de ses disciples.

Il n’est donc pas étonnant que cette formidable dynamique d’amour et de pardon exerce, déjà, son pouvoir d’attraction sur ceux qui en sont témoins et bénéficiaires : « Petits enfants, c’est pour peu de temps encore que je suis avec vous. Vous me chercherez… » (v.33).
Il est ici question de la quête de cet absolu d’Amour, une force extraordinaire, qui allumée en chaque homme de tous les temps, les met en route vers Lui et vers sa multitude de frères.

Le premier pas de ce désir de le connaître et d’être avec Lui, entraîne encore plus loin ses apprentis disciples, car le chemin ne s’arrête pas là : « […] “Là où je vais, vous ne pouvez pas aller”, je vous le dis maintenant à vous aussi […] Là où je vais, tu ne peux pas me suivre maintenant ; tu me suivras plus tard » (v.33 et 36).
Jésus, en introduisant ceux qui veulent le suivre au lieu où il demeure, les prend dans sa propre offrande au Père et dans sa même mission de Salut divin. Il s’agit alors, pour tous, de passer aussi par la Croix, de s’offrir avec lui et par lui en offrandes libres et consentantes, et de se laisser purifiés dans l’Amour divin qui fera passer de la mort à la vie, de la nuit à la lumière, du péché à la rédemption, de la solitude à la communion.

Puissions-nous en cette Semaine sainte, nous trouver plongés en véritables disciples, enracinés en sa Parole et témoins de sa miséricorde pour le monde entier, introduits, par la foi et la prière, en ce grand mystère de la Vie qui ne finit pas.

0 commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *