Jean 1,35-42

Dieu nous offre deux cadeaux : la joie d’être appelé et la joie d’annoncer cette rencontre à d’autres.

Lorsque Dieu appelle, il le fait en mettant l’humain en route : « quitte ton pays » dit-il à Abraham, « traverse » dit-il à Moïse et « venez » aux deux disciples de Jean.
Pour le rencontrer, Dieu invite à marcher, à aller de l’avant, à tendre vers un ailleurs, devant… Jésus porte en lui le désir de se faire connaitre dans une grande liberté des personnes qu’il rencontre. Ainsi, il renvoie à la quête essentielle que porte l’homme : « Que cherchez-vous ? » autrement dit : questionnez votre désir, mettez des mots sur ce que vous recherchez en profondeur… Cette liberté est une réelle exigence : creuser en nous la motivation essentielle.
Lorsque le désir prend chair, lorsqu’il s’exprime par des mots, Jésus, le Verbe fait chair peut alors rejoindre l’homme et se faire connaitre : première joie ! Et cette joie en offre une deuxième dès que cet homme peut dire « nous avons trouvé le Messie ».

Partons, parlons, goûtons cette Joie !

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.