Jean 14, 27-31a

« Si vous m’aimiez, vous vous réjouiriez de ce que je vais vers le père, parce le Père est plus grand que moi » (v28). Il me semble qu’il y a là, comme une invitation à cultiver un regard plus large que le simple événement, afin d’entendre l’appel caché au creux de cet événement : « Il faut que le monde reconnaisse que j’aime le Père et que je fais comme le Père m’a commandé » (v31).
Prier, en contemplant le Christ, nous apprends, comme le Fils, à nous en remettre à plus grand que nous. Alors, nous est donnée cette paix, appuyée sur cette confiance : « Le Père est plus grand que tous ; Nul ne peut rien arracher de la main du Père » (Jn 10,29).

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.