Jean 17, 1-11

Dans ce texte, Jésus prie son Père et pour ses disciples, ceux que le Père lui a donné.
Jésus reconnaît que ce lien à son Père le fait vivre. Il est en totale dépendance avec son Père et c’est en elle et par elle, qu’il accomplit ses gestes et s’expose dans la parole.
L’aboutissement de ce chemin, qui parle de cette gloire d’être en dépendance, est en fait dans l’humilité de se laisser conduire par un Autre.
Et Jésus prie son Père de conduire ses disciples sur ce même chemin : chemin de vie, de gloire de se reconnaître enfant d’un même Père et de vivre de cette même dépendance.
C’est un chemin de remise de soi, humblement à ce Père qui aime par-dessus tout, chemin de vie, de vérité, chemin de vie ancrée dans la Parole et la prière du Christ.
Osons-nous y aventurer.

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.