Jean 2,1-22

Au lendemain de sainte Elisabeth de la Trinité, nous fêtons la dédicace de la basilique de Latran. L’évangile parle du temple. Le temple, n’est-il pas aussi le thème central d’Elisabeth ? Il s’agit de la demeure ! « Et le Verbe s’est fait chair, il a demeuré parmi nous ». Plus encore, il a fait de nous sa demeure : « Demeurez en moi et je demeurerai en vous » (Jn 15, 4). Cependant, pour demeurer en Jésus, il faudrait s’attacher à Lui dans l’Amour, et ainsi nous porterons les fruits de l’Amour (Jn 15,5). Sinon, en dehors de Lui, notre temple est rempli « d’ossements morts et de toute pourriture » (Mt 23, 27), que Jésus devrait expulser pour prendre la place. « Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera, nous viendrons a lui, et nous ferons note demeure chez Lui » (Jn 14, 23). C’est dans ce sens que sainte Elisabeth disait : « La Trinité, voilà notre demeure, notre « chez nous », la maison paternelle d’où nous ne devons jamais sortir. . » (Le Ciel dans la Foi 2).

 

0 commentaires

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.