Jean 3, 1-8

« Amen, amen, je te le dis : Personne, à moins de renaître, ne peut voir le Règne de Dieu ». (v 3)
C’est la nouveauté absolue qu’apporte le salut par le Christ par le baptême. J’aimerai partager avec vous une méditation qui m’a beaucoup touché de Saint Basile de Césarée :
« Le Seigneur, qui nous dispense la vie, a établi une alliance avec nous, le baptême, qui comporte une figure de la mort et une figure de la vie : l’image de la mort est accomplie par l’eau ; quant à la vie, c’est l’Esprit qui nous en fournit le premier don… C’est que le baptême vise un double but : réduire à l’impuissance l’être de péché afin de ne plus porter des fruits pour la mort ; mais aussi vivre de l’Esprit et porter des fruits qui conduisent à la sanctification… Car le baptême n’est pas la suppression d’une souillure extérieure, mais l’engagement envers Dieu d’une conscience droite. C’est donc pour nous préparer à la vie de ressuscités que le Seigneur nous propose de vivre selon l’évangile… »
(Basile de Césarée – Traité du Saint-Esprit,9,22-23).

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.