Jean 3, 31-36

« Celui qui vient d’en haut est au-dessus de tous. Celui qui est de la terre est terrestre, et il parle de façon terrestre. »
Le mythe de Babel nous montre des hommes dont le but est d’atteindre le ciel pour se faire un nom, surplomber le monde…et se faire Dieu. Ce rêve de despote habite plus ou moins toute humanité : surplomber l’autre…Or cette folie des grandeurs n’a pas touché Jésus, qui est reconnu comme vrai Dieu et vrai homme comme nous le proclamons dans le Credo. Il est d’en haut, mais pas que…Il est homme, mais pas que…
Jésus a les deux natures : divine et humaine. Et en cela, il peut nous aider à vivre notre humanité de manière ajustée dans une humanité respectable, respectueuse, qui ne surplombe pas, une humanité créée à l’image et ressemblance de Dieu, aimée de Dieu.

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.