Jean 3,13

Nicodème, membre du conseil du Sanhédrin vient, de nuit, trouver Jésus et lui exprime admiration et questionnement sur sa personne et cette étrange naissance à laquelle Jésus l’invite : «  A moins de naître d’en-haut, nul ne peut voir le Royaume de Dieu. » Jn 3 ,3 Miracle d’une naissance : Jésus lui livre dans le silence et le secret de la nuit qui il est. Celui qui est descendu du ciel, le Fils de l’homme pour être élevé, afin que quiconque croit, ait en lui la vie éternelle. » Jn 3,14-15 Nicodème gardera une mémoire vive de cette révélation jusqu’à se tenir auprès du corps du fils de l’homme monté sur le bois et descendu. Jn 7,50 – Jn 19, 39

Dans sa rencontre avec Nathanaël, Jésus, de jour, voit le premier ce Juif croyant, assidu à la lecture des Ecritures, ce que signifie « être assis sous le figuier » dans la tradition rabbinique. C’est un homme franc dont la parole plaît à Jésus. C’est aussi un homme que Jésus va faire passer du voir au croire, au-delà de la spontanéité de la parole « Rabbi, tu es le fils de Dieu, tu es le roi d’Israël » Jn 1,49, vers la contemplation du mystère du « Fils de l’homme descendudu ciel » et qui y monte par l’échelle de la Croix, qui est aussi la Porte. Jacob sorti du songe à Béthel reconnaît le lieu de Dieu : « Que ce lieu est redoutable ! Il n’est autre que la maison de Dieu, c’est la porte du ciel. » Gn 28,10-22

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.