Jean 6, 1-15

15_chemin_orhy« Jésus gravit la montagne et là, il s’assit avec ses disciples (v. 3)… une grande foule le suivait » (v. 5).
« Jésus s’enfuit à nouveau dans la montagne, tout seul. » (V. 15)
Que pourrait être le secret de cette montagne?
Ce secret est appelé à être dévoilé tout au long du récit. Son secret est la personne même de Jésus-Christ dans sa relation au Père et aux hommes.
Comment le reconnaître? Qui est-il?
Dès le départ, le récit se centre sur Jésus: il voit la foule, il interroge Philippe, il ordonne de faire asseoir, il prend l’initiative pour la distribution des pains, il se retire seul dans la montagne. Et finalement,tout en Lui ouvre à l’abondance et la démesure: l’herbe abondante n’évoque-t-elle pas les verts pâturages du Ps 23, 1-2 où le berger messianique conduit son troupeau ? !
A travers le signe effectué, Jésus a dit quelque chose de son identité : prophète, il l’est, comme il est le Messie. Il est le pain descendu du ciel, venu « pour que les hommes aient la vie et qu’ils l’aient en abondance » (10, 10). Il est sorti du Père, de la montagne, lieu de leur intimité pour rejoindre l’homme, tout homme. Il est ce pain choisi, béni et rompu pour une multitude…
Mais qui pourrait l’accueillir ? Apparemment, il est dans l’échec… il s’enfuit dans la montagne… N’oublions pas que la montagne est lieu d’abondance de la rencontre.
Le Royaume de Dieu nous est donné en abondance. Sommes-nous à la rencontre de Celui qui nous attend sur « la montagne » ?

2 commentaires

  1. Encore un un beau commentaire! Avec ces images de la montagne, lieu de rencontre du Père et du Fils et l’abondance de l’herbe évoquant les verts paturages au ps 21/22…
    et l’abondance de la vie partagée évoquant le pain rompu pour la multitude…
    Souvent, en fraternité lors de l’office du milieu du jour où nous lisons un commentaire de l’Evangile du jour, la plupart de nos soeurs choisissent les commentaires proposés par nos soeurs du csj. Merci à toutes

  2. De fait, n’hésitons pas à partager notre joie de lire les commentaires de nos sœurs qui nous donnent d’aller plus loin dans notre méditation de la Parole qui nous met en lien les unes avec les autres, je suis émerveillée de la richesse de nos partages… Merci à chacune !

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.