Jean 6, 22-29

RECHERCHE INTIME
La foule cherche Jésus disparu.
Elle retourne à l’endroit du signe, là où le pain a été partagé.
Échec… Elle se heurte au silence et à l’absence.
La foule continue sa quête.
Où est Jésus ?
Une traversée est nécessaire pour le retrouver.
Passage sur l’autre rive : « Rabbi, quand es-tu arrivé ici ? » (v.25).
La réponse de Jésus est cinglante et aiguise leur recherche. 
Ce n’est plus ni du lieu, ni du temps dont il est question mais de la faim spirituelle des hommes.
Jésus leur parle de ce pain partagé qui les a rassasiés.
La quête se fait lucide.
Confession intime du Fils de l’homme que le Père a marqué de son sceau (v.27). Il leur parle de cette alliance éternelle que le Fils partage à tous les hommes en les exhortant à travailler non pas pour la nourriture qui se perd mais pour celle qui demeure, pour les fruits de l’Esprit Saint, dont le premier est l’amour.
Immédiatement la lumière jaillit au cœur des consciences et de la quête intime : « Que devons-nous faire pour travailler aux œuvres de Dieu ? » (v.28).
Jésus les renvoie à leur foi (non pas à une croyance ou au contenu d’un dogme), mais à la Foi Vivante au cœur de l’homme, qui est œuvre de Dieu en chacun, comme passage du péché à la liberté, des ténèbres à l’aurore de Pâques par Le Christ Ressuscité des morts.
Puissions-nous le reconnaître, l’accueillir et le confesser : « Oui, tu es le Christ, le Fils de Dieu, Dieu devenu chair et chair devenue pain ».

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.