Luc 1, 57-66.80

VISITATIONS
Il nous faut passer de Zacharie à Jean autrement dit (selon l’étymologie biblique de ces deux prénoms) de « Dieu se souvient » à « Dieu fait grâce » aujourd’hui. Et ce passage est explicité, dilaté même, par l’évangéliste Luc dans tout son récit :
– Du secret de la grossesse d’Élisabeth pendant cinq mois (v.24) à la bénédiction (v.58) : « Ses voisins et sa famille apprirent que le Seigneur lui avait montré la grandeur de sa miséricorde, et ils se réjouissaient avec elle ».
– Du nom du père (v.59) ou d’un ascendant (v.61) à un nouveau nom et une nouvelle vocation : « un nom nouveau que nul ne sait, sauf celui qui le reçoit » (Ap 2,17).
– Du nom de Jean gravé sur la tablette (v.63), comme Moïse dans l’Ancien Testament, à la destinée de l’enfant gravée dans les cœurs des voisins (v.66), sorte d’Alliance nouvelle et intérieure.
– Du silence de Zacharie et de son manque de foi (v.20) à sa parole libérée pour parler et bénir Dieu (v.64).
– De la vie routinière du village à la crainte de Dieu et l’annonce de sa Bonne Nouvelle dans toute la région (v.65).
– Du désert où Jean grandira caché au dévoilement de sa personne annonciatrice du Christ (v.80).
– Du temps compartimenté et désordonné à l’évènement ordonné qui prend sens dans l’histoire : « Quand fut accompli le temps » (v.57) , « Le huitième jour » (v.59), « À l’instant même » (v.64), « Jusqu’au jour où… » (v.80).
Saint Luc, expert en l’art du récit, nous conduit pas à pas, au cœur d’une vie de village et d’un évènement somme toute banal (la naissance d’un petit garçon et le choix de son prénom) à la révélation de l’Aujourd’hui de Dieu présent et agissant au cœur du quotidien des hommes.
Sommes-nous réceptifs aux manifestations de cette Présence et de cette bénédiction dans notre aujourd’hui ? Restons-nous vigilants aux signes du Temps et de leur surgissement, aux Visitations du Seigneur ?

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.