Luc 10,21-24

“À cette heure même, Il tressaillit de joie sous l’action de l’Esprit Saint”. (v 21).

En ce temps de l’Avent, je voudrais m’arrêter ici sur la joie de notre Seigneur. Jésus se réjouit après la mission de ses disciples. Luc précise : « il tressaillit de joie ! ». Donc c’est une joie visible, sensible, contagieuse … Jésus se réjouit de partager avec ses disciples, prémices de son église, la joie de son union au Père, la joie de leur communiquer cette union et de les y faire entrer … Cette union se traduit par les œuvres qu’ils viennent d’accomplir, par l’Esprit, en son nom.

La joie que le Seigneur exprime, qu’il veut nous donner, c’est une joie profonde qui émane d’un être humble et petit, donné jusqu’au bout sans partage. C’est une joie qui dure quel que soit les circonstances et les traversées. Cette joie de l’attente, de l’incarnation, qui a éclaté victorieuse au jour de la résurrection est la nôtre aussi … nôtre puisque nous lui appartenons, puisqu’Il est en nous et que nous sommes en Lui … Notre monde a tant besoin de cette vraie joie qui redonne vie et espérance …

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.