Luc 10,25-37

« Un Docteur de la loi s’approche de Jésus pour le mettre à l’épreuve »

Il n’éprouve pas Jésus pour le mettre en défaut mais pour tester sa connaissance de la Loi et des Ecritures.
A cela, Jésus répond par une autre question comme pour renvoyer son interlocuteur à trouver lui-même la réponse.
Il renvoie le légiste à son propre questionnement ! Mais surtout à sa manière de lire les Écritures. Et il lui demande : «  dans la Loi, qu’y-a-t-il d’écrit ? Que lis-tu ?

Il nous arrive parfois qu’ entre notre lecture de la Parole et la compréhension que nous pouvons en avoir, il y a comme «  un ravin ». il y a entre lire et comprendre !

Et Jésus avec doigté et « art » va conduire le légiste à se poser la vraie question : « qui est digne d’être considéré comme mon prochain ? Ou que dois-je faire pour être vraiment le prochain de mes frères ? »

« Le légiste dans son questionnement cherche un prochain qu’il put aimer! Dans la question-réponse de Jésus, il n’est plus question d’un prochain qui risque de devenir objet mais d’un être qui devient le prochain du blessé sur la route de Jéricho.( J.F Bovon) »

Il y a une manière de lire et une autre d’interpréter ! En apparence, nous sommes loin de la question première du légiste : «  que dois-je faire pour hériter de la vie éternelle ? »

Et pourtant cette question nous effleure bien souvent. Voilà j’ai tout quitté… quelle sera notre récompense ?
Tout demeure entre la première réponse et la dernière de Jésus au légiste. « Fais cela et tu vivras ! » «  Va et, toi-aussi fais de même.. ».

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.