Luc 11, 37-41

luc11_37-41L’attitude de Jésus, invité à manger chez un pharisien, est contraire aux préceptes élémentaires de la Loi prescrite par Dieu et donnée à Moïse au Sinaï. Jésus, le Rabbi de Nazareth, néglige l’observance de certains préceptes autour du repas, il n’est donc pas surprenant que le pharisien s’en étonne !
Mais, Jésus fait preuve d’une surprenante liberté, parce qu’il a quelque chose d’important à dire aux pharisiens : « vous voilà bien, vous, les pharisiens ! Vous confondez l’intérieur et l’extérieur » !
Vous confondez la foi et la pratique rituelle … mais plus encore, vous faites œuvre d’exclusion, car ceux qui ne pratiquent pas les six cent treize préceptes de la Loi sont exclus de la communauté. Vous critiquez et rejetez les petits, les pauvres, les fragiles, les instables, les travailleurs exploités, les désorientés de nos sociétés … et tous ceux qui ne comprennent plus le sens de ces préceptes parce que vous, les « bons pratiquants », vous leur cachez le visage de Jésus, l’Unique chemin vers le Père.
Jésus est venu abolir l’opposition exclusive entre le sacré et le profane, entre le pur et l’impur. Il nous rappelle que tout homme et tout l’homme est image de Dieu.
Que le mouvement de notre cœur soit donc plus grand que notre pratique rituelle, et qu’il dévoile leur vrai sens.

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.