Luc 13/ 1-9

00f_46Pourquoi cette inégalité devant la mort ou la vie sauve?
Les gens ont facilement attribué cette inégalité aux péchés de ceux qui sont morts! Ils méritent ce qu’ils ont semé.
Dans ce chaos, surgit, à deux reprises, la parole de Jésus : « si vous ne vous repentez pas, vous périrez tous pareillement. » (v. 3. 5)
Il y a urgence à se convertir.
Tout ce qui peut paraître comme injustice, comme châtiment, tout ce qui est drame, toute épreuve sont à relire en vue d’une conversion, d’un déplacement, d’un renouvellement de ferveur. A travers les pires évènements, jaillit l’appel de lire dans la foi l’Amour de Dieu. C’est Dieu d’abord qui se met en route pour nous chercher à travers les évènements, jusqu’à nous rejoindre au plus profond de nous-mêmes.
Dieu désire que nous nous approchions de Lui. Il n’en reste pas moins que Dieu à travers son exigence est patient. Le fruit peut mettre du temps à venir.
Dieu est comme ce vigneron qui met tout en œuvre pour que le figuier donne du fruit. Il vient prendre soin de nous dans une attention et une patience déterminées.
« Dieu Sabaot, reviens enfin, observe des cieux et vois, visite cette vigne: protège-la, celle que ta droite a plantée » (Ps 80, 13. 15)

Un commentaire

Ajouter un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.